Esprit de famille


Du 21 décembre 2016 au 11 janvier 2017, Wipplay (lire ici) a mobilisé sa communauté pour collecter des photos de familles vintage et partager des souvenirs. Parmi les centaines d’images rassemblées, une trentaine de photographies ont été sélectionnées et sont exposées sur le Quai de la Daurade durant tout le mois de juin 2017. Des histoires à revivre à travers des moments familiers : départs en vacances, dîner de famille, pique-niques à la montagne… Des instants de vie réjouissants et nostalgiques partagés par la communauté Wipplay. (lien)

J’aime beaucoup collecter les négatifs, les plaques.. et les scanner.

Quand l’opportunité s’est présentée, j’ai donc soumis des photos. 3 ont été retenues et sont donc exposées du 01.06.17 > 30.06.17 au Quai de la Daurade (Toulouse) dans le cadre du festival photo MAP.

Pour chacune des photos, une anecdote était demandée, en lien avec l’image. Cela tombe bien, ce sont des photos de famille ! J’ai donc questionné mon père, pris en note rapidement au téléphone, et construit au plus proche de la réalité un texte un peu tourné !

A votre bonne lecture donc 😉

« À l’abri de la collection de porte-clés »

« Mon père, Jacques, est au centre de la photo. Son frère ? Jean-Paul, à gauche. Ils sont chez mes grand-parents.

Ils reviennent d’un séjour en Espagne, dans la famille de Rafael, qui se trouve à droite sur la photo.

Rafael a quitté l’Espagne à 16 ans, pour trouver du travail. Il vit chez ses cousins, tout proche de là, les Mayor, comme une deuxième famille pour mon père et ses frères..

Rafael joue au foot.  Et vu qu’il ne cesse de dire « mira » en pointant le ballon, Rafael est devenu « Mira Mayor », le joueur espagnol du club !

L’autre surnom qui fuse, en Espagne cette fois, c’est « Tiburon ! » C’est le surnom donné à la Citroën DS.. Car Rafael en a acheté une, une DS19.

Et cela rend tous les amis restés en Espagne jaloux ! »

 

« La jeunesse dorée du quartier neuf »

«Arrivée de la première Mini, à Ruelle, en Charente, 1967. Mon père prend la photo, son frère, Guy, essaie le coffre ! La bande d’amis va faire une série de photos dans le quartier avec la voiture comme héroïne.

Guy deviendra photographe professionnel ! »

 

« Les Fonctionnaires » (1965 ou 1966)

« Repas de famille avec Maurice et Yvette, qui tenaient le « Pourquoi Pas », restaurant à Bordeaux… Sur la photo, mon père à l’extrême gauche, ma grand-mère, à la droite et mon grand-père qui prenait la photo.

Mon grand-père, Jean, fonctionnaire, se faisait systématiquement mettre en boîte par Maurice.

Il parlait du café après le repas, comme du « statut privilégié des fonctionnaires ! » Pensez vous qu’il avait le temps, lui, restaurateur de prendre ainsi d’aussi longs repas en s’adonnant à la pause café ?!

Jean lui répondait qu’il ne prenait jamais de café, cela l’aurait empêché de dormir au bureau ! »


Laisser un commentaire


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans Exposition, Photos
Les songes d’une île…

Escapade en cette fin de mai au Centre international d'art […]

Fermer